Update on significant Rent Control win // Mise jour sur une importante victoire dans le contrôle des loyers

ACORN Canada Toronto Rent Control

Posted April 20, 2017

Statement by ACORN President Marva Burnett on Rent Control – President of ACORN Canada -  April 20th 2017
 
ACORN is pleased that the provincial government is moving forward to support low-to-moderate income renters dealing with the housing crisis.
 
Stricter regulations for above the guideline rent increases will close a significant rent control loophole in the province. We look forward to working with Minister Ballard on tightening the regulations that have allowed landlords of affordable private rental apartment buildings to pass on undue costs to tenants in bad faith. In particular this announcement is timely because of the landlord licensing bylaw that is being implemented in Toronto. The new apartment bylaw will see the city force landlords to do much needed repairs to their buildings. Tenants can now have real hope that the full costs of basic repairs will not be able to be passed on to tenants.  
 
The 1991 exemption of rent control was a failed policy that did little to build new rentals, and did a lot to make housing unaffordable in the province. It is good news that all tenants are now going to be protected by rent control laws. 
 
This step to help renters facing the housing crisis would not have been possible without tenants getting organized and demanding that respect for renters be written into law. The fight for affordable and livable housing is far from over - most notably that tenants still have to struggle with rents rising once units become vacant - but this is undoubtedly a significant day for tenants in Ontario.
 
*****
 
Déclaration par la présidente d’ACORN, Marva Burnett, sur le contrôle des loyers - 20 avril 2017 
 
ACORN est heureux que le gouvernement provincial va de l'avant pour soutenir les locataires à faible et modeste revenu face à la crise du logement.
 
Une réglementation plus stricte concernant les augmentations de loyer supérieures la ligne directrice supprimera une importante échappatoire au contrôle des loyers dans la province. Nous serons heureux de travailler avec le ministre Ballard sur le resserrement des règlements qui ont permis aux propriétaires d'immeubles locatifs privés abordables de répercuter, de mauvaise foi, les coûts excessifs sur les locataires. En particulier, cette annonce est opportune en raison du règlement de licence de propriétaire-locateur mis en œuvre à Toronto. Le nouveau règlement municipal obligera les propriétaires de faire les réparations indispensables à leurs bâtiments. Les locataires peuvent maintenant avoir un réel espoir que les coûts totaux des réparations de base ne seront pas transmis aux locataires.  
 
La dérogation de 1991 au contrôle des loyers était une politique échouée qui a peu contribué à la construction de nouvelles locations et a fait beaucoup pour que le logement soit inabordable dans la province. C’est une bonne nouvelle que tous les locataires seront désormais protégés par des lois sur le contrôle des loyers.
 
Cette étape pour aider les locataires confrontés à la crise du logement n'aurait pas été possible sans que les locataires s’organisent et exigent que le respect des locataires soit inscrit dans la loi. La lutte pour un logement abordable et habitable est loin d'être terminée – notamment, les locataires doivent encore affronter d’importantes augmentations de loyers une fois que les unités sont vacantes - mais ceci est sans doute une journée importante pour les locataires en Ontario.
 
PRESS
 
Briarpatch: A Win For Tenants