Les membres d’ACORN ont des sentiments mitigés concernant l’annonce faite par le CRTC aujourd’hui

 
Publié le 21 décembre 2016
 
 
Aujourd’hui l’annonce historique du CRTC était orientée dans la bonne direction en déclarant que le service à large bande était un service essentiel et en reconnaissant le problème d’abordabilité. Toutefois, il n’y avait aucune mention de la subvention désespérément requise par les personnes à faible revenu demeurant dans le milieu urbain, dont les membres d’ACORN espéraient entendre.
 
Les membres d’ACORN se tournent maintenant vers le Ministre de Innovation, Sciences et Développement économique Canada dans l’espoir de trouver le leadership nécessaire pour fournir de l’internet abordable pour tous au Canada.
 
“Nous sommes heureux de la déclaration du président du CRTC reconnaissant que le service à large bande était vital, mais désappointés qu’ils ne créeront pas une subvention pour aider les personnes à faible revenu à accéder à l’internet à haute vitesse. Plusieurs ménages canadiens doivent puiser dans leurs budgets alimentaires et de logement pour pouvoir participer à l’économie numérique. Le CRTC a souligné le Programme d’innovation du gouvernement du Canada comme solution possible au problème d’abordabilité. Nous serons donc heureux de collaborer avec le ministère responsable.” a remarqué Gisèle Bouvier, leader de ACORN.
 
À travers le pays, les membres d’ACORN Canada ont insistés pendant les trois dernières années que l’internet n’était plus un luxe. Ils ont fourni au CRTC le témoignage de 400 canadiennes et canadiens à faible revenu démontrant comment l’internet était absolument nécessaire et inabordable. Veuillez vous référer au rapport d’ACORN Canada 'Internet for All' créé à partir de ces témoignages.
 
 
 
RAPPORTS DE LA PRESSE