Le Droit: L'Internet abordable réclamé

Posted July 16, 2015

Bon nombre de personnes à faible revenu ont réclamé un accès plus abordable à Internet, hier, dans plusieurs villes du Canada.
 
Des membres de l'Association d'organisations communautaires pour la réforme maintenant (ACORN) ont livré quelque 400 témoignages hier au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) pour leur rappeler l'importance d'«Internet à haute vitesse pour les familles qui ne peuvent se le permettre financièrement.»
 
«L'accès à Internet est un besoin essentiel pour les personnes handicapées comme moi, car il s'agit d'un instrument d'information», témoigne Madeleine Charette, qui utilise des ordinateurs pour notamment se chercher un emploi.
 
Service essentiel?
 
ACORN a choisi la date d'hier pour faire valoir leurs doléances à Vancouver, Toronto, Halifax, Ottawa et Gatineau puisqu'il s'agissait de la première date butoir du CRTC en vue d'une révision des services de télécommunications. L'organisme fédéral tente de déterminer si Internet haute vitesse est devenu un service «essentiel» et le cas échéant, trouver des moyens pour assurer un financement adéquat de subventions pour les plus démunis.
 
«Chaque fois que je dois me rendre ailleurs pour utiliser Internet, cela implique une dépense de plus de 7$ par jour, un montant que je ne peux me permettre de dépenser, car je ne l'ai pas, signale Mme Charette.
 
Dans la phase 2 de sa révision à l'automne 2015, le CRTC demandera aux Canadiens de fournir leurs avis sur les services de télécommunication qu'ils estiment essentiels. Une audience publique doit aussi être tenue le 11 avril 2016 à Gatineau.
 
***
Article by Jean-Francois Dugas for Le Droit